Éliminer les obstacles : Une conversation sur la santé mentale et les femmes de couleur
Un groupe d’expertes discute des moyens de réduire la stigmatisation et d’améliorer l’accès à des soins de santé mentale de qualité pour les femmes de couleur.

Publié par Espacelle

Publié le septembre 22, 2022

Deux ans après le début de la pandémie de COVID-19, les discussions sur la santé mentale sont devenues « plus » courante et le nombre de personnes qui souhaitent suivre une thérapie a augmenté énormément.”

Les femmes de couleur qui souhaitent accéder à des soins de santé mentale font face à des obstacles systémiques, culturels et économiques. Les thérapies restent encore relativement dispendieuses et il est difficile de trouver des thérapeutes de couleur capables d’offrir un soutien culturellement adapté.

Au cours de cette conversation d’une heure, nous discuterons de la façon dont la stigmatisation culturelle et les obstacles systémiques auxquels se heurtent les femmes de couleur limitent leur accès à des soins de santé mentale, et des solutions pour éliminer ces obstacles. La Dre Natasha Williams, psychologue agréée par l’Ordre des psychologues de l’Ontario et présidente de la première Association of Black Psychologists (section de Toronto), animera cette conversation aux côtés d’Alia Chan, conseillère clinicienne agréée établie à Burnaby, de Natasha Ramzan, travailleuse sociale clinicienne et psychothérapeute agréée, et d’Harriet Ekperigin, vice-présidente, Santé mentale, Green Shield Canada.

Les conférencières

Dre Natasha Williams : La Dre Williams est psychologue agréée par l’Ordre des psychologues de l’Ontario et ancienne présidente du conseil d’administration de Women’s Health in Women’s Hands, un centre de santé communautaire destiné aux femmes noires et de couleur de Toronto. Elle est membre de l’Association de psychologie de l’Ontario et de la Société canadienne de psychologie (SCP), et elle est présidente de la première Association of Black Psychologists, section de Toronto.

Alia Chan : Alia Chan est conseillère clinicienne agréée à Burnaby. Au moyen d’une approche qui tient compte des traumatismes, elle travaille en étroite collaboration avec des personnes aux prises avec divers problèmes de santé mentale, qui souhaitent adopter un changement positif afin de vivre une vie plus significative. Mme Chan est également la fondatrice de Human First Podcast, des balados au cours desquels elle s’entretient avec des personnes inspirantes sur leur parcours en matière de santé mentale, dans le but d’accroître la sensibilisation, de normaliser les problèmes de santé mentale et de mettre fin à la stigmatisation. Avec l’aide de ses invités, son intention est de faire place à l’espoir et de célébrer l’ensemble de l’expérience humaine.

Natasha Ramzan : Natasha Ramzan est travailleuse sociale clinicienne et psychothérapeute agréée. Elle termine actuellement un doctorat en psychologie clinique à Londres (Royaume-Uni) afin de se spécialiser dans le trouble de la personnalité limite et la neuropsychologie. Mme Ramzan a à cœur la sensibilisation à la santé mentale et l’amélioration de l’accès aux services de santé mentale, en particulier pour les personnes issues de différentes communautés ethniques minoritaires. Elle a une connaissance approfondie des thérapies offertes aux clients aux prises avec un trouble de la personnalité limite ou narcissique, des troubles liés à l’anxiété, des problèmes relationnels ou conjugaux, ainsi qu’aux nouveaux immigrants qui éprouvent des difficultés d’adaptation. Elle nous fait part de ses propres difficultés, en tant que Canadienne d’origine pakistanaise, à concilier les valeurs de deux cultures, ce qui l’amène parfois à vivre des épisodes d’anxiété et de dépression.

Modératrice :

Harriet Ekperigin (vice-présidente, Santé mentale, Green Shield Canada) : Mme Ekperigin assume la direction courante de la stratégie en matière de santé mentale de Green Shield tout en soutenant la croissance de Thérapie Inkblot et d’autres partenaires en santé mentale. Elle était, jusqu’à tout récemment, directrice principale des soins de santé mentale virtuels au sein du Réseau télémédecine de l’Ontario et de Santé Ontario, où elle était chargée de mettre en œuvre des interventions innovantes en matière de santé mentale dans toute la province. Mme Ekperigin a commencé sa carrière comme infirmière en santé mentale au Royaume-Uni et s’est découvert une passion pour l’amélioration des soins de santé en exploitant la technologie et en bouleversant le statu quo.

Avis de non-responsabilité : Cet article contient des directives ou des conseils qui ne sont pas destinés à l’autodiagnostic ou au traitement. Aucun contenu ne peut se substituer aux conseils directs d’un professionnel qualifié, comme votre médecin ou un professionnel de la santé mentale. N’hésitez pas à demander l’aide d’un professionnel agréé pour les symptômes que vous ressentez.

Si vous êtes en situation de crise et avez besoin d’une aide immédiate, composez le « 911 » ou rendez-vous à la salle des urgences la plus près. Vous pouvez aussi appeler le Service canadien de prévention du suicide au 1 833 456-4566 (en tout temps). Si vous êtes résident du Québec, composez le 1 866 APPELLE (1 866 277-3553).

Abonnez-vous à notre bulletin

Inscrivez-vous pour obtenir des conseils, des ressources et plus encore.