Comprendre le deuil et trouver du soutien
Le deuil suscite de grandes émotions.

Écrit par Elise Kayfetz

Publié le avril 5, 2022
Woman faces the wind with her eyes closed.

Le deuil et la perte peuvent parfois s’accompagner de sentiments complexes de douleur, de tristesse et de colère. Dans certains cas, le deuil peut être accablant ou donner l’impression qu’on ne sera plus jamais heureux. À d’autres occasions, le fait de ressentir de la joie peut entraîner la colère et la culpabilité. Nos réactions émotionnelles face à la mort ou à la perte sont difficiles à gérer. Pourtant, si nous évitons les sentiments associés à la perte, nous risquons de ne pas guérir et de ne pas vivre le deuil. Cet article présente les expériences physiques et émotionnelles du deuil, notamment les causes, les types courants, les moments où il faut chercher du soutien, etc. 

Qu’est-ce que le deuil?

Le deuil est une réaction naturelle à une perte. Il peut s’agir du décès d’un être cher, de la fin de différents types de relations, d’une perte d’emploi ou d’autres types de pertes à la suite d’un vol ou d’une perte d’indépendance en raison d’un handicap. Les émotions associées au deuil sont souvent intenses et, parfois, accablantes. Une période de deuil peut durer des mois ou des années. Cependant, avec le temps, les émotions et les expériences associées au deuil changent souvent et peuvent devenir moins intenses ou moins constantes.

Quelles sont les causes du deuil? 

Des pertes de toutes sortes peuvent avoir une incidence sur le deuil et vous causer, à vous ou à l’une de vos connaissances, une douleur et une souffrance profondes. Il est important de comprendre que chacun vit différemment une perte, selon le type et l’importance accordée à ce qui a été perdu. 

Pertes courantes

  • Décès d’un être cher
  • Perte d’emploi
  • Perte de liens sociaux et de contact avec la communauté
  • Départ du milieu universitaire
  • Perte financière ou professionnelle
  • Rupture amoureuse
  • Maladie et amoindrissement de la santé
  • Décès d’un animal de compagnie
  • Maladie grave d’un membre de la famille
  • Départ du foyer familial
  • Perte de la routine 
  • Perte de soutien en santé mentale

Types courants de deuil 

Il existe plusieurs types de deuils, notamment le trouble du deuil prolongé, le deuil anticipé et le deuil normal. Le trouble du deuil prolongé (auparavant appelé « deuil compliqué ») a récemment été ajouté au Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM) en tant que trouble de santé mentale. Il se définit par une nostalgie intense et une fixation sur une perte pendant la majeure partie de la journée, presque tous les jours durant au moins un mois. Les symptômes apparaissent dans les six mois suivant les événements traumatiques chez les adolescents, et dans les 12 mois chez les adultes. Ils sont décrits comme la persistance des sentiments bruts associés à une perte traumatique (suicide ou accident) et ne s’estompent pas. Les réactions courantes peuvent comprendre : 

  • Des pensées intrusives
  • Des émotions intenses 
  • Une nostalgie éprouvante à l’égard d’un être cher 
  • L’évitement des rappels de la personne décédée ou de la mort
  • La perte d’intérêt pour les activités personnelles

Quelles sont les cinq étapes du deuil?

La Dre Elisabeth Kübler-Ross a décrit les cinq étapes du deuil en 1969 pour aider les gens à comprendre le processus émotionnel du deuil. Cependant, ces étapes peuvent ne pas être séquentielles, et vous ou l’une de vos connaissances pouvez vivre l’une des cinq étapes plus d’une fois (parfois dans la même journée ou au même instant). Tout le monde ne passera pas par ces étapes, mais il peut être utile de savoir qu’elles existent pour vous rassurer sur le fait que vous n’êtes pas seul.

  1. Déni ou isolement : un mécanisme de défense qui permet de gérer des émotions telles que le choc et la douleur.
  2. Colère : la douleur émotionnelle peut provoquer de la colère envers quelqu’un ou quelque chose
  3. Marchandage : le fait de se demander si l’on aurait dû faire quelque chose de différent pour gérer la perte, souvent après s’être senti impuissant, vulnérable et seul.
  4. Dépression : liée à des sentiments de tristesse, d’inquiétude, de solitude ou de regret
  5. Acceptation :le fait de reconnaître et d’accepter que la nouvelle normalité ou réalité est permanente

Apprenez-en plus pour comprendre la dépression et trouver du soutien.. 

Symptômes physiques du deuil

Les chagrins et les cœurs brisés sont bien réels dans les situations de deuil. Selon la Dre Laurie Santos, le corps tente de s’adapter à la douleur et à la souffrance liées à une perte, ce qui explique probablement pourquoi les personnes peuvent éprouver les réactions physiques suivantes :

  • Faiblesse ou engourdissement
  • Douleurs corporelles
  • Douleurs thoraciques
  • Fatigue
  • Insomnie
  • Aversion pour les aliments

Symptômes émotionnels du deuil 

Les émotions liées au deuil se manifestent différemment et à différents moments chez les gens. Si vous ou l’une de vos connaissances avez vécu l’une des expériences suivantes, sachez que vous pouvez obtenir du soutien et qu’il est normal d’en parler.

  • État de choc
  • Tristesse
  • Colère
  • Solitude 
  • Culpabilité et impuissance
  • Peur, anxiété et dépression  

Apprenez-en plus pour comprendre l’anxiété et trouver du soutien. 

Diagnostic et traitements

Bien que le deuil soit une réaction très normale et saine à une perte, il existe certains cas, souvent liés à un trouble du deuil prolongé, où une intervention peut s’avérer nécessaire. Si vous avez l’impression que votre deuil vous empêche de fonctionner, même longtemps après la perte, un praticien qualifié peut étudier vos symptômes ou ceux de l’une de vos connaissances afin d’établir un diagnostic et d’envisager des options de traitement. Le diagnostic est généralement établi après 12 mois et les options de traitement peuvent comprendre : 

  • une psychothérapie; 
  • Une pharmacothérapie 
  • Une thérapie cognitivo-comportementale (TCC)
  • Une thérapie pour le deuil et le chagrin 
  • Des stratégies d’adaptation et de soutien 

Obtenez du soutien pour le deuil et d’autres obstacles de santé mentale 

Si vous, ou l'un de vos proches êtes envahi par des sentiments de deuil incessant et ne pouvez pas fonctionner au quotidien, il est essentiel de consulter votre médecin de famille et/ou d'explorer les possibilités de thérapie. Le deuil et la gestion de la perte sont souvent plus difficiles au cours de la première année, et si les sentiments se prolongent, il est peut-être temps de considérer des options de soutien. Espacelle existe pour aider à éliminer les obstacles auxquels les femmes sont confrontées lorsqu'elles veulent accéder à une thérapie, notamment le fait de ne pas savoir comment trouver un thérapeute, les longs délais d'attente, les coûts, les inconvénients et le temps passé à se rendre à une thérapie traditionnelle en personne et à en revenir. 

Essayez dès aujourd’hui un an de thérapie numérique auto-guidée gratuite.

Avis de non-responsabilité : Cet article contient des directives ou des conseils qui ne sont pas destinés à l’autodiagnostic ou au traitement. Aucun contenu ne peut se substituer aux conseils directs d’un professionnel qualifié, comme votre médecin ou un professionnel de la santé mentale. N’hésitez pas à demander l’aide d’un professionnel agréé pour les symptômes que vous ressentez.

Si vous êtes en situation de crise et avez besoin d’une aide immédiate, composez le « 911 » ou rendez-vous à la salle des urgences la plus près. Vous pouvez aussi appeler le Service canadien de prévention du suicide au 1 833 456-4566 (en tout temps). Si vous êtes résident du Québec, composez le 1 866 APPELLE (1 866 277-3553).

Abonnez-vous à notre bulletin

Inscrivez-vous pour obtenir des conseils, des ressources et plus encore.